DÉSIRS GÉOGRAPHES

DÉSIRS GÉOGRAPHES est

un projet d'action culturelle, d'ancrage territorial

et de création

DÉSIRS GÉOGRAPHES

rassemble des voix diverses,
individuelles et collectives,

quotidiennes et artistiques

sur un territoire donné

DÉSIRS GÉOGRAPHES propose aux collectivités territoriales (régions, départements, EPT, EPCI, communes)

et aux acteurs du champ social, culturel et/ou urbain

d'un territoire donné

de porter le projet aux côtés de Sirènes.

Sirènes a réalisé une première version de Désirs Géographes

 aux Ateliers Médicis, dans le cadre du CLÉA

- Contrat Local d’Éducation Artistique - 

avec le soutien

des Villes de Clichy-sous-Bois et Montfermeil

et de la DRAC Île-de-France,

de janvier à juin 2019. 

LE PROJET

DÉSIRS GÉOGRAPHES S'ARTICULE AUTOUR DE 3 VOLETS.

Il EST CONÇU COMME

    DESSINÉE,

MISE EN MOTS

& PERFORMÉE

UNE CARTE DESSINÉE

La carte illustre une combinaison de lieux,
de récits et de légendes urbaines appartenant

au passé, au présent et au futur.

Créée de manière collective, elle permet

à celui qui la déploie de parcourir à tout moment

ces histoires contées par les habitants

et les usagers du territoire.

PRODUCTIONS SUIVANT

UN PRINCIPE DE CHORALITÉ

UNE DÉAMBULATION

DANS L'ESPACE PUBLIC

Au centre de la représentation se trouve

le chœur, composé d’habitants et d’usagers du territoire. Accompagné des Sirènes, il guide les spectateurs à travers une fiction, transformant son territoire en scénographie.
Il s’agit d’apprendre à « faire chœur », à parler, observer, se mouvoir, s’arrêter, et faire silence ensemble. Il est à la fois une allégorie, les prémices et le

dépassement de la citoyenneté.

UN CARNET DE BORD

Tout au long du projet, il retrace les
rencontres et réflexions menées par Sirènes
avec les habitants et usagers du territoire.
Fait à partir de matériaux sonores ou visuels,

le carnet de bord retranscrit

le processus d’une recherche commune

et non uniquement son résultat.

DÉSIRS GÉOGRAPHES À CLICHY-SOUS-BOIS & MONTFERMEIL

Un projet pour donner à entendre des désirs de villes et de vies, réalisé avec les habitants et usagers des deux villes.

Appel à projet des Ateliers Médicis 2019 :

"Que veut la jeunesse ? Entendre les désirs"

Un projet du Collectif Sirènes avec 

Clémence Estrada, Aude Pascalucci,

Marie Roth, Elise Roy et le soutien de Grégoire Deberdt

 

Concept et D.A.

Marie Roth

CARTOGRAPHIE DES DÉSIRS 

La cartographie réalisée en collaboration avec le dessinateur Thomas Sindicas illustre de manière sensible les lieux parcourus par Sirènes à la recherche des désirs des habitants de Clichy-sous-Bois et Montfermeil. Elle illustre des lieux symboliques, des récits et des légendes urbaines qu’ils nous ont contés. Tout au long de la Dhuys, à la frontière entre Clichy-sous-Bois et Montfermeil, entre le réel et la fiction, apparaissent des tableaux qui font cohabiter le passé, le présent et le futur de ces deux villes en pleine mutation.

RADIO SIRÈNES 

Radio Sirènes a été pensée comme le carnet de bord sonore des rencontres et réflexions menées par Sirènes avec les habitants. Elle est composée de 6 podcasts comptant deux formes différentes : un Mix lunaire (mix musical posté chaque jour de pleine lune) et une création sonore appelée Radioscopie des désirs/carnet de bord. Les trois sujets abordés s'articulent autour de la thématique générale des désirs et du rapport au territoire.

 

Retrouvez Faim soif 001, Chasse 002 et Éros géographe 003, ainsi que les Mix lunaires associés sur https://soundcloud.com/radiosirenes et sur notre page RADIO SIRÈNES

LA DÉAMBULATION : Ceci n’est pas un Petit Chaperon rouge

Au cœur du travail de Sirènes se trouve la question de la choralité. Le choeur, forme artistique et politique, permet de respirer, d’écrire, de prendre la parole, de se mouvoir en collectif, sans nier les individualités. D’où le choix de Sirènes de placer le chœur des jeunes élèves de la 2nde 6 du Lycée Alfred Nobel au centre de cette déambulation. Ce chœur nous conte Le Cil du Loup de Clarissa Pinkola Estes, et nous livre ainsi un message émancipateur qui prend le contre pied de la morale du Petit Chaperon rouge ; une histoire où le loup est peut-être le plus avisé de tous.
Aux côtés du chœur d’élèves se trouvent les Androgynes, fantômes du Banquet de Platon, qui guident les spectateurs à travers la ville, sa réalité et le conte, pour les mener à la croisée des chemins auprès des Inséparables, deux conteuses initiatrices de Montfermeil. 

Avec : Les élèves de la 2nde 6 du Lycée Alfred Nobel et leur professeur Clara Schlaifer, les circassiens de la CACC - compagnie artistique circassienne clichoise sous l'enseignement de Nicolas Heniet, Nathalie Desgrippes et Mousba Harb, Clémence Estrada, Aude Pascalucci, Marie Roth et Elise Roy.

 

Restitution le vendredi 14 juin 2019 à 18h30 aux Ateliers Médicis. Départ de la déambulation à 19h30.

CONTACT SIRÈNES

NEWSLETTER

EMAIL

© 2020 by SIRÈNES